SAM 15 OCT 2016 / 20H30

— L’ASSASSIN SANS SCRUPULES —

Hasse Karlsson nous dévoile la terrible vérité :
comment la femme est morte de froid
sur le pont de chemin de fer

Cie Art Zygote

– Théâtre / Marionnettes – À partir de 12 ans – Durée : 1h –

Hasse a 39 ans quand son père le recontacte après des années de silence pour l’informer de la mort imminente de sa mère. Ses parents vivent encore dans un trou perdu au milieu de la forêt où Hasse a passé son enfance. L’homme se rend au chevet de sa mère lorsque le bus qui l’y conduit tombe en panne.

Il se souvient alors de la raison pour laquelle il s’est brouillé à jamais avec sa mère. Il se plonge dans le passé et nous raconte sa déterminante rencontre avec «l’Hirondelle», un jeune homme du même âge, 13 ans, mais d’un milieu social qui les oppose. Hasse est fasciné par ce garçon qui affiche sa condition sociale très aisée de façon ostentatoire. L’Hirondelle exerce un pouvoir sur Hasse en l’invitant à des jeux dangereux et cruels. Quatre femmes seront, de manière différente, victimes des pièges qu’ils leur tendront. L’adolescent ne comprend pas la force irrésistible le poussant à commettre des actes aussi violents qui ne sont pas en accord avec sa volonté et qui les éloigneront à jamais de sa mère.

L'assassin sans scrupules

Hasse, spectateur de sa mémoire parcellaire, met en scène des personnages fantasmés alors que les autres personnages se mettent au service de cette reconstitution usant de leur art : la marionnette, la danse ou le jeu.

Ce texte fait écho à l’actualité brûlante où des adolescents, en quête d’identité, sont attirés par des forces obscures qui les poussent à rompre avec leur milieu.

Qui suis-je quand le milieu dans lequel je vis ne m’autorise pas à rêver ? Pourquoi est-ce que je fais des choses que je n’ai pas envie de faire ? Est-ce que devenir adulte c’est renoncer comme mes parents ? Comment les non-dits des adultes impactent mes actes ? Comment vivre avec le poids de la culpabilité?

Mankell, l’un des plus grands auteurs de polar, brosse le portrait de personnages complexes et nous renvoie à notre place d’adulte parfois déconcerté ou absent. C’est grâce à l’Hirondelle qu’Hasse s’émancipe et c’est à cause de lui qu’il commet l’irréparable. Hasse est fasciné par cet autre, ce nouvel ami si différent qui lui permet de trouver la distance nécessaire pour regarder le monde dans lequel il vit sans le subir.

Par la Cie Art Zygote (53)
De Henning Mankell. Traduction Terje Sinding – Théâtre jeunesse © L’Arche Editeur
Mise en scène, chorégraphie : Valérie Berthelot. Direction d’acteurs : Virginie Fouchault
Comédiens : Karim Fatihi, Sarah Lascar, Christine Lhôte, Hélori Philippot
Création musicale : Gérald Bertevas. Lumière : Joël Viot. Scénographie : Yvett Rotscheid
Fabrication de marionnettes : Antonin Lebrun. Construction de décors : Simon Maurice.
Avec la participation d’Etienne Saglio. http://compagnieartzygote.blogspot.fr
Crédit photo : © Christine Lhôte
Création 2016. Coproduction et accueil en résidence du Théâtre Epidaure.
Coproductions : le Kiosque à Mayenne (53), le Théâtre Epidaure de Bouloire – Cie Jamais 203, le Théâtre Scène Conventionnée de Laval. Avec le soutien du Théâtre Régional des Pays de la Loire, Cholet (49).

Tartinades

Autour du spectacle
> 19h : TARTINADE autour de la manipulation et la violence.
En écho aux enjeux actuels, comment des jeunes en quête d’identité en arrivent à commettre des actes violents et à rompre avec leur milieu ?
En présence de Laëtitia CHARRON, consultante en parentalité
et de Valérie BERTHELOT, metteure en scène du spectacle.

Qu’est-ce que les Tartinades ?
Le Théâtre Épidaure en partenariat avec la médiathèque de Bouloire propose des rendez-vous apéritifs conviviaux en amont des spectacles pour échanger idées et tartines autour de thématiques liées au spectacle de la soirée. L’entrée y est libre et ouverte à tous.


Réservez ici !