SAM 18 JANV / 20H30

— LES MEFAITS —

Compagnie Jamais 203

– Théâtre / à partir de 12 ans –
A la Passerelle de Connerré

Ivan Ivanovitch Nioukhine, homme d’une cinquantaine d’années, doit donner une conférence sur les méfaits du tabac. Pourquoi est-il là ? Parce que sa femme l’y a obligé. Il profite de ces quelques minutes de liberté, non pour évoquer les méfaits du tabac, mais pour se lamenter sur son sort. Épuisé, il apparaît alors tel qu’il est réellement : un homme dont les qualités ont été mises à mal depuis de longues années par une épouse dominatrice. Nioukhine est un homme bon mais un peu faible qui a abandonné depuis longtemps les espoirs d’une autre vie… Il se livre, se délivre.

Sur scène, le comédien se présente à son public, il attend que son musicien pour démarrer la pièce. Il nous parle de son métier d’acteur et de sa misérable vie d’homme. Le comédien et son personnage se ressemblent, tout deux se cachent derrière les autres et préfèrent vivre leur vie à travers celle d’autrui.

À l’heure où notre société se soulève contre les discriminations et les violences faites aux femmes, le spectacle Les Méfaits prend le contrepied de ce mouvement sociétal pour dépasser la question du genre et aborder la maltraitance, l’humiliation de l’être vivant, de l’être souffrant. La parole est donnée à un individu qui ne l’a pas habituellement, un individu de l’ombre broyé par la vie.

Présentée la saison dernière, cette libre adaptation des Méfaits du tabac, s’est enrichie d’un autre texte de Techkhov : le tragédien malgré lui. Cette nouvelle version sera toujours aussi musicale, dans la rencontre entre Tchekhov et le Rock.

Texte d’Anton Tchekhov
Jeu, adaptation et mise en scène : Denis Milon
Musique : Paul Peterson
Costumes : Pierre Guittet
Crédit photo ©Joris Le Guidart
www.ciejamais203.com

 

Réservez votre billet en ligne