SAM 18 NOV 2017/ 20H30

— A.O.C —

Xavier Merlet

– Chanson – À partir de 10 ans – Durée : 1h10 –

Il y a parfois au dos des appareils électroniques un petit bouton ‘reset’ qui permet de réinitialiser le disque dur. Xavier Merlet a voulu lui aussi remettre ses paramètres par défaut. Cet auteur-compositeur-interprète, pour qui les mots sont trop souvent imprégnés de folie et de bêtise humaine, revient avec simplicité pour raconter le monde et ses errements sans cri ni hurlement mais avec des compositions fines et incisives.

Xavier

Xavier Merlet, la guitare au poing
En écoutant A.O.C, on est pris d’une douce nostalgie. Pas celle du « c’était mieux hier ». Plutôt celle des combats de nos pères. Jamais abandonnés. Moins exclusifs. Davantage partagés. La guitare au poing, l’autre main dans celle du voisin, avec A.O.C, Xavier Merlet réussit le tour de force de nous rappeler combien ce label officiel français est tout aussi chilien, soudanais, auvergnat, javanais, portugais, qu’algérien. Terrien. Dans cette galaxie de la tolérance, la plume de Xavier Merlet n’emprunte pas aux clichés. Jamais. Tantôt drôle (« A.O.C »), tantôt rageuse (« Ouille »), sa « Variété française » se mâtine de swing manouche, de grilles d’accords au plus proche des corps (« Joli cerveau »). Et puisque lui aussi est aujourd’hui père, Xavier Merlet glisse, en track 2, un « Tant pis tant mieux », un brin désabusé, immédiatement relégué par « Le Gromo ». Hymne sublime offert à cette capacité qui nous habite tous d’un jour pouvoir dire « non, pas en mon nom ». Texte magnifique d’amour, de respect et de combativité dédié à ses garçons. En treize titres, et pour que jamais la nostalgie du « c’était mieux hier » ne l’emporte, A.O.C nous invite à le proclamer : « J’ai pas peur ». Pour que les combats de celles et ceux qui sont à leur tour devenus mères et pères perdurent. Qui sait, la guitare au poing. Toujours, l’autre main dans celle du voisin.»

Pierre-Yves Bulteau, journaliste indépendant, correspondant pour Mediapart et Mediacités.

Par Xavier Merlet (85)
Écriture et chant : Xavier MERLET
Guitare : Marc BRÉBION
Lumières : Laëtitia CHENOIR
Crédit photo : ©Guerg
www.xaviermerlet.com
Création 2017 soutenue et coproduite par le Théâtre Epidaure
Autres soutiens : la Ville de Mortagne-sur-Sèvre / Le Piment Familial, la Ville d’Orvault / Théâtre de la Gobinière, le Conseil Régional des Pays de la Loire et l’Adami (en cours)

 

Autour des spectacles

Autour du spectacle
> Rencontre entre la chorale Epichoeur de Bouloire et Xavier Merlet le temps d’un morceau partagé sur scène
En partenariat avec l’association Chant Choral et Musique au Choeur (CMC)

Réservez ici !