Home /

Les spectacles tout public

— Saison 2021-22

Accroche-toi si tu peux

Compagnie Les Invendus

Certains ont du chien, ceux-là ont du chat. Leurs pattes semblent de velours et s’articulent tout en souplesse. Les deux interprètes ne forment souvent qu’un corps à quatre bras et quatre jambes, pour un voyage de mouvements jonglés d’où émerge le flux des balles rondes…

Dimanche 10 octobre 18h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Touik Touik Philomèle

Compagnie À trois branches

L’été n’est plus l’été. Les arbres sont rouges et appellent l’automne. Un joyeux fouillis d’oiseaux s’agite, poutse, clean, astique, pchit-pchite, tisse, tresse et fanfreluche dans les feuilles. Le soir chante. On dirait qu’ils se préparent à partir en voyage…

Mardi 19 octobre 18h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire
Mercredi 20 octobre– 18h30 – Multi-accueil Les P’tits Loups, Saint Corneille

Crin Blanc

Compagnie Anaya

Un ciné-concert aux souffles mystiques et instinctifs qui appelle à la sauvegarde des espèces sauvages et à la protection de nos écosystèmes…

Mercredi 27 octobre 18h30 – Salle Michel Berger, Savigné l’Évêque

Permis de reconstruire

Compagnie Rugi’son

Dans le ventre de la grande machine, des tuyaux, partout. Deux individus asservis par cette mécanique implacable et immuable s’évertuent à accomplir leurs tâches quotidiennes. Un jour la machine s’emballe, les cycles de travail s’accélèrent jusqu’à la rupture. Dès lors, les personnages regagneront leur humanité et tenteront de s’émanciper par la musique…

Projet mené en partenariat avec l’école de musique intercommunale du Gesnois Bilurien

Samedi 20 novembre – 20h30 – La Passerelle, Connerré
Dimanche 21 novembre – 17h – Théâtre Epidaure, Bouloire

Stellaire

Stereoptik
Une astrophysicienne rencontre un peintre le soir sur un trottoir après une de ses conférences. C’est le coup de foudre. Deux étoiles se rencontrent et c’est le big-bang amoureux. Les lois de distance et de durée sont alors soumises à une grande relativité… Inégalé dans son genre, Stéréoptik renoue avec le geste poétique des débuts et file la métaphore du voyage…

Samedi 27 novembre – 20h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

Tue-Loup

La peau des arbres

C’est bien souvent des notes esseulées d’une guitare que tout commence. Accords secs grattés sur une guitare folk en guise d’ouverture, arpèges distordus comme autant de tremplins à d’inattendus changements de rythme. On y joue une musique nourrie par l’eau, la terre et le ciel d’une campagne sarthoise.

Samedi 04 décembre 20h30 – Salle Polyvalente, Thorigné sur Dué

Un océan d'amour

Cie La Salamandre

Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des Bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C’est le début d’un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Dimanche 16 janvier 17h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Attraction foraine

Compagnie des Gens Pluriels

Sous la grande roue, accompagnée d’une femme à barbe (à papa), de quelques animaux, d’une voyante, d’une petite fille au ballon envolé ou d’une homme au punching ball, notre héroïne sera votre Belle et votre Bête pour que notre volonté soit fête… foraine !

Samedi 29 janvier 20h30 – Salle Vauguélande, Tresson

Chansons et contrebasse

Mathieu Barbances
Il a une dégaine bolchevique, des cheveux noirs et rebelles, des sourcils de charbon, la moustache gauloise et la barbiche léniniste. Mathieu Barbances est un artiste complet : musicien, chanteur, parolier, comédien, danseur et diplômé en lutherie. Lorsqu’il ouvre sa mâchoire vaste comme celle d’un ours sorti tout droit de la grotte de Lascaux, jaillit une voix percutante, rugissante comme une tempête, volontaire, impérieuse comme un slogan dans une manif…

Vendredi 04 février – 20h30 – Salle Polyvalente, Sillé-le-Philippe

Qui a tué mon père

Et Alors ! Cie

“ Plusieurs années après, quand j’ai fui le village et que je suis allé habiter à Paris, quand le soir dans les bars je rencontrais des hommes et qu’ils me demandaient quelles étaient mes relations avec ma famille – c’est une drôle de question mais ils la posent – je leur répondais toujours que je détestais mon père. Ce n’était pas vrai. Je savais que je t’aimais mais je ressentais le besoin de dire aux autres que je te détestais. Pourquoi ? Est-ce qu’il est normal d’avoir honte d’aimer ? ” Édouard Louis

Vendredi 25 février 20h30 – Espace du Narais, Saint Mars la Brière

Bagarre

Cie Loba

On ne sait jamais vraiment qui a commencé, ni pourquoi. Avouons-le, il y a un plaisir intense à la bagarre. Annabelle Sergent confie à l’autrice Karin Serres le soin d’écrire l’histoire de Mouche, la championne du monde de la bagarre, une fille qui découvre un jour la joie de se bagarrer sous l’œil espiègle de sa Tata Moisie : de la magie des gants de boxe aux costumes de super héro.ïne.s…

Dimanche 06 mars 17h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Des femmes

Compagnie Badock Théâtre

Bergère accusée de sorcellerie, chanteuse de cabaret, journaliste féministe, femme préhistorique, prostituée, mère révoltée ou ado rebelle, autant de portraits de femmes d’époques, de milieux, de situations et de sensibilités différentes que tout oppose…

Samedi 19 mars 20h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

Hors normes

AVRIL 2022 / TEMPS FORT JEUNES #3

Un moment particulier proposé aux ados sur les temps scolaires et hors scolaires avec des spectacles, des projections, des ateliers, des stages et des rencontres. Si chaque temps fort questionne ce moment en soi qu’est l’adolescence, ses rituels de passage, ses incertitudes, ses joies, ses envies qui mûrissent, ce désir puissant de trouver sa place ; chaque temps fort développe aussi une thématique particulière. Après avoir appréhendé l’identité de genre en 2017, le rapport au corps à travers la danse en 2019, ce temps fort 2022 sera placé sous le signe de la différence et ses répercussions dans les rapports sociaux. Qu’est-ce qui fait « norme » ? Faut-il s’y conformer ? S’en extraire ?

Haut et fort

Film de Nabil Ayouch

Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop…

Voir la page du film sur Senscritique

Vendredi 01 avril 20h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Black Boy

Théâtre du Mantois
Mêlant musique blues, narration et dessin BD en live, ce spectacle nous plonge dans le récit autobiographique d’un jeune garçon noir dans le sud ségrégationniste du début du XXe siècle, celui de l’écrivain Richard Wright. Paru en 1945, Black Boy est le premier roman écrit par un noir sur ses conditions de vie. L’auteur y raconte l’injustice, la misère, la violence des rapports entre Noirs et Blancs...

Vendredi 08 avril – 20h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

Les Écoeurchées

Anima Compagnie
Charlotte et Anaïs sont soeurs. Dans la chambre qu’elles se partagent, elles inventent des histoires où leur demi-soeur, Sandrine, subit les pires misères. Car dans la vie de tous les jours, Sandrine est toujours trop parfaite : elle sourit beaucoup, ramène des bonnes notes à la maison et ne rechigne jamais à s’occuper des tâches ménagères…

Vendredi 29 avril – 20h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

Je m'appelle Bagdad

Film de Caru Alves de Souza

Bagdad est une skateuse de 17 ans qui vit à Freguesia do Ó, un quartier populaire de la ville de São Paulo, au Brésil. Bagdad skate avec un groupe d’amis masculins et passe beaucoup de temps avec sa famille et avec les amis de sa mère. Ensemble, les femmes qui l’entourent forment un réseau de personnes qui sortent de l’ordinaire. Lorsque Bagdad rencontre un groupe de skateuses féminines, sa vie change soudainement.

Voir la page du film sur Senscritique

Vendredi 22 avril 20h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

L'amour est aveugle

Atelier Dix par Dix
L’histoire se passe dans une agence d’intérim pour fées.
Ce jour là, le manager de l’agence reçoit en entretien une fée-stagiaire suite à une annonce de recrutement…

Dimanche 08 mai 17h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Daisiesfields

Paréidolie
Paréidolie est le premier album de Daisiesfields. Une délicate conversation empreinte de poésie, de douceur et d’humanité. Des textes, tantôt légers et volatils, tantôt profonds et marquants, portés par une voix sensible et des arrangements subtils, violoncelle et sons électro à l’équilibre. Des musiques et des histoires, sur les gens, le vent et le temps qui passent, sur la vie qui rit et sur celle qui saigne. Un premier opus de douze titres oscillant entre mélancolie et fureur de vivre, ici et maintenant.

Samedi 04 juin 21h – En plein air, Montfort le Gesnois

Arrêts sur images

Compagnie Jamais 203
À travers des récits de vie et des films amateurs collectés, trois acolytes emmènent les spectateurs vers des vitrines de commerces fermés pour les embarquer dans un voyage où les Mammouths, les Champions et les Carrefours n’existaient pas encore et où les épiceries, les boulangeries et les boucheries étaient des lieux de rencontres et de vie de nos centres bourgs aujourd’hui désertés.

Samedi 04 juin 22h15 – En plein air, Montfort le Gesnois

Les séances spéciales

— pour les scolaires et les groupes

Théâtre Épidaure