Mathieu Barbances en concert chez l’habitant

Il a une dégaine bolchevique, des cheveux noirs et rebelles, des sourcils de charbon, la moustache gauloise et la barbiche léniniste. Mathieu Barbances est un artiste complet : musicien, chanteur, parolier, comédien, danseur et diplômé en lutherie. Lorsqu’il ouvre sa mâchoire vaste comme celle d’un ours sorti tout droit de la grotte de Lascaux, jaillit une voix percutante, rugissante comme une tempête, volontaire, impérieuse comme un slogan dans une manif. En forme de canoë géant, sa contrebasse à l’embonpoint maternel, nous entraîne sur un fleuve capricieux. Entre eux deux, c’est l’amour vache. Tantôt il la griffe et la gifle de claques sonores dans un slap tonitruant, tantôt il la caresse rêveusement du bout de son archet sur une musique jazzy ou swing. Tout ça en envoyant des textes pétris de chair et de sens, comme des petites chroniques sociales qui racontent la vie, sa vie dans une évidence qui fait que nous y reconnaissons aussi la nôtre. L’air de rien, derrière des chansons où le réalisme se frotte à la folie, son discours engagé agit comme un antidote contre le manque d’authenticité, l’individualisme ou le formatage triomphant. Un concert intimiste qui redonne foi en l’humanité.

Project details
Informations
Distribution
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!