Home /

Les séances scolaires & groupes

— saison 20/21

Crin Blanc

Compagnie Anaya

À destination des élèves de CE2 jusqu’à la 5ème

Un ciné-concert aux souffles mystiques et instinctifs qui appelle à la sauvegarde des espèces sauvages et à la protection de nos écosystèmes…

SÉANCES REPORTÉES
Vendredi 02 octobre
10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Crin Blanc"

Les grands thèmes : 

> Le rapport de l’Homme à la nature
> La relation Homme-animal
> L’amitié
> La Liberté

Répétition ouverte

Jeudi 1er octobre30 à 45 min (horaires à préciser ensemble) au Théâtre Épidaure pour deux classes maximum. Extrait et échanges avec les artistes du spectacle.

Merci de nous préciser votre souhait rapidement afin d’organiser au mieux votre venue.

Ressources-bibliographie

Crin blanc, de Albert Lamorisse, 1975, l’école des loisirs
Crin Blanc, de René Guillot, 1959, Hachette jeunesse

Propositions de ressources sur le site de l’Ecole des loisirs :
> Autour du cheval
> Autour de la relation Homme-animal

Les bruits du noir

Compagnie Choc Trio

À destination des centres de loisirs 

Monsieur Maurice, personnage bruyant et exubérant, vit dans une bulle musicale. Le moindre de ses gestes, de ses déplacements et de ses actions sont construits comme une partition musicale…

Mardi 20 octobre (vacances scolaires)10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Touik Touik Philomèle

Compagnie À trois branches

À destination des structures petite enfance et des assistantes maternelles

L’été n’est plus l’été. Les arbres sont rouges et appellent l’automne. Un joyeux fouillis d’oiseaux s’agite, poutse, clean, astique, pchit-pchite, tisse, tresse et fanfreluche dans les feuilles. Le soir chante. On dirait qu’ils se préparent à partir en voyage…

Du mardi 24 au vendredi 27 novembre en séances décentralisées

Un mouton dans mon pull

Compagnie Le Théâtre T

À destination des élève de maternelle (P/M/G)

Au printemps, le mouton se déshabille et tandis qu’il refait sa toison, il nous laisse pour l’hiver une couverture blanche comme un champ de neige et chaude comme le plus beau des étés…

Mardi 08 décembre 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Un mouton dans mon pull"

Le parcours de la laine

– Le mouton > la tonte > nettoyage des toisons > cardage > étirage > filage
pelote > tricot
– Permettre aux enfants de toucher, voir et sentir la laine dans ces différents aspects.

Activités autour du mouton

Sur Internet, on peut trouver de nombreuses activités créatives autour de la laine

Le spectacle traite également des transformations : passage des saisons, du blanc à la couleur, de l’un au multiple, du réel à l’imaginaire…

Projet impliquant d’autres habitants de la commune ou d’autres élèves de l’école : le yarn bombing (tricot urbain ou tricot-graffitis).

Le yarn bombing investit la rue en utilisant et en recouvrant le mobilier urbain d’ouvrages à base de fil : bancs, escaliers, ponts, mais aussi des éléments de paysage naturel comme les troncs d’arbre, ainsi que les sculptures dans les places ou les jardins.

L’ un des objectifs est d’habiller les lieux publics en les rendant moins impersonnels, en les humanisant et en suscitant la réaction des passants. Ce projet peut permettre le mélange des générations, des petites mains curieuses et des mains plus expérimentées. Envoyez-nous vos œuvres en photo, nous serons ravis de les découvrir…

On a besoin de

Le théâtre du Zouave

À destination des collégiens (4ème/3ème) et des lycéens

Ce spectacle s’inspire de la pièce « On a besoin d’un fantôme », écrite par un jeune garçon de 13 ans, Hanuš Hachenburg, durant sa détention au camp de Terezin avant d’être déporté vers Auschwitz où il mourut peu de temps après son arrivée…

Lundi 11 janvier 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire
Mardi 12 janvier 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "On a besoin de"

Cette pièce, sous ses allures fantastiques, se veut malgré tout riche et didactique. Son écriture s’appuie sur les témoignages de rescapés, décrivant ainsi au plus près la folie de leurs bourreaux et l’enfer des camps. Elle présente et explique, sans la jouer, la pièce pour marionnettes d’Hanuš Hachenburg écrite en 1943, qui traite de façon humoristique de l’holocauste.

Thèmes abordés :

> L’appel
> Les travaux forcés
> La classification des détenus
> Les conditions de vie dans les camps
> L’organisation d’un camp
> Terezin : visite de la croix rouge
> Vedem (magazine clandestin écrit à Terezin)
> La solution finale

Les outils & ressources

On a besoin d’un fantôme, Hanus Hachenburg, éd. Rodéo d’âme, bibliographie autour des camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale

Pratique & découverte

Ateliers théâtre découverte avec le Théâtre du Zouave :
> pratique autour de la pièce On a besoin d’un fantôme, d’Hanus Hachenburg
> durée : 3h
> lieu : au Théâtre Épidaure
> date : le mardi 12 janvier de 9h à 12h

Mes nouvelles chaussures

Compagnie L’Home Dibuixat

À destination des élèves de maternelle jusqu’au CP 

Un petit garçon, Tracalet, enfile des chaussures neuves le 25 novembre, jour de la Sainte Catherine. C’est une tradition dans son village espagnol, Vinaròs : les enfants reçoivent de nouveaux vêtements pour se préparer au froid de l’hiver et vont à la rivière pour manger la “Prima”, le gâteau typique du jour

Vendredi 29 janvier 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Mes nouvelles chaussures"

Idées d’activités manuelles à réaliser avec les enfants proposées par la compagnie de l’Home Dibuixat (cf. dossier pédagogique)

Avec des boîtes à chaussures
Construire un théâtre d’ombre miniature avec une boîte à chaussures Construire un personnage avec des boîtes de chaussures

Nous pouvons exposer les travaux des élèves dans le hall du théâtre, n’hésitez pas à nous en faire la demande.

Activités de logique 

Ordonner des objets ou animaux du plus petit au plus grand et inversement Chemin «aide Tracalet à retrouver le chemin de la rivière» (cf. dossier pédagogique)

Pour les gourmand-e-s… 

La compagnie l’Home Dibuixat propose la recette de «la prima», le gâteau de la tradition de Vinaros, point de départ du spectacle. Ingrédients :
4 blancs d’oeuf
150 g de sucre
2 cuillère à soupe d’eau
quelques fruits confits pour décorer

S’exprimer 

Le spectacle Mes nouvelles chaussures s’appuie sur une tradition du village de Tian Gambau (comédien du spectacle).
> Proposer aux enfants de décrire, raconter une tradition de leur village, famille, pays pour la partager avec les autres. 

Le spectacle est aussi l’histoire d’une quête initiatique, le petit garçon, au fil de son parcours et des ses aventures grandit.
> Proposer aux enfants de raconter une «aventure» qui les a fait grandir. 

L'amour est aveugle

Atelier Dix par Dix

À destination des collégiens de 6ème/5ème

L’histoire se passe dans une agence d’intérim pour fées. Ce jour là, le manager de l’agence reçoit en entretien une fée-stagiaire suite à une annonce de recrutement…

Lundi 1er février 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Jeu de piste au théâtre à la découverte du conte original « Ricquet à la houppe » de Charles Perrault et du Théâtre Epidaure.

Entre le conte de Charles Perrault et la proposition de l’Atelier dix par dix, un écart de quelques siècles… À travers ce jeu de piste dans le théâtre, nous vous proposons de (re)découvrir le conte original tout en découvrant les différents espaces du théâtre. Êtes-vous prêt-e-s à relever le défi et entrer dans «l’envers du décor» ?

temps estimé : 1h / classe
> lieu : au Théâtre Épidaure
> date : à déterminer ensemble

Rallye-conte autour des contes de Charles Perrault

Nous pouvons imaginer de créer le rallye-conte avec une classe volontaire. Contactez-nous dès la rentrée.

Le principe ?
Par classe, vous allez découvrir différents contes de Perrault avec vos professeurs. Au fil de vos lectures, vous allez devoir répondre à des questions et relever des défis-classe. Une manière ludique et joyeuse de (re)traverser les contes classiques.

Né quelque part

Mathieu Barbances

À destination des élèves de primaire  (CE/CM) et des collègiens (6ème/5ème)


L’histoire d’une famille en exil, de la Syrie à la France. Tarek, Ahmed et Elias, trois petits garçons syriens, se jurent que jamais rien ne les séparera. Mais c’est la guerre en Syrie et la famille de Tarek décide de partir se réfugier en France. Après un long voyage clandestin, elle arrivera à Paris où elle sera parfois rejetée, parfois accueillie les bras ouverts…

Jeudi 18 mars10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire
Vendredi 19 mars10h et 14h – Torcé-en-vallée & Sillé-le-Philippe

Autour du spectacle "Né quelque part"

Apprentissage des chansons du spectacle

Accompagnement possible par les musicien-nes intervenant-e-s de la CdC du Gesnois Bilurien (à confirmer)

liste des morceaux du spectacle :
Né quelque part – Maxime Le Forestier
Allongé le nez en l’air – Romain Didier
Clandestino – Manu Chao
Mawtini
Salam Alikoum – HK et les Saltimbanks
Africain à Paris – Tiken Jah Fakoly

Apprentissage des chansons du spectacle

Accompagnement possible par les musicien-nes intervenant-e-s de la CdC du Gesnois Bilurien (à confirmer)

Ressources & bibliographie

Les trois étoiles, Gwenaëlle Boulet, 2016, J’aime lire
Fiche pédagogique autour du livre (niveau primaire). Sur le site, vous retrouverez également 12 séances proposées par une professeure de français à ses élèves de 5ème (Histoire de l’art, expression écrite, lecture, orthographe, grammaire, vocabulaire…)

Mise en lien avec des associations qui viennent en aide aux réfugiés. 

Pour la saison 2020-2021, le théâtre Épidaure est partenaire de l’association Tadamoon (Le Mans) qui vient en aide aux demandeurs d’asile arrivés du Soudan, du Yémen et de l’Erithrée. Elle fait régulièrement des collectes pour les réfugiés arrivés à Calais. Une collecte sera mise en place du 3 mai au 5 juin au théâtre Épidaure. Vous pouvez bien entendu y participer avec votre classe. Une liste des biens utiles est disponible sur le site internet du théâtre.

RESF – Réseau Education sans Frontière, SOS Méditerrannée

Une mise en lien pour faire quoi ?
Possibilité d’interventions en classe à des fins de sensibilisation des plus jeunes.

Sur les routes

NBA Spectacles

À destination des élèves de primaire (CM) et des collégiens (6ème/5ème)

Au centre du spectacle, une marionnette de taille humaine. C’est une vieille femme. Elle déplie l’histoire des siens, des empreintes de chaque pays traversés et puis de l’enfermement. Au creux des mots, elle déterre une histoire méconnue : celle des camps de concentration pour les tziganes...

Jeudi 1er avril 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Sur les routes"

Bon à savoir

La compagnie NBA Spectacles sera en résidence de création au Théâtre Épidaure du 18 au 28 janvier 2021, l’occasion de venir avec votre classe faire les curieux en vous glissant dans la salle de répétition.

le lundi 25 ou mardi 26 janvier
> 2 classes maximum

Contactez-nous dès la rentrée pour organiser ce moment particulier.

Rencontre autour des Tsiganes 

avec Rozenn Bodin, comédienne du spectacle. Porteuse du projet «Sur les routes» et passionnée par l’histoire des Tsiganes, Rozenn peut rencontrer les élèves en amont des représentations pour aborder leur histoire et celle, cachée, des camps d’internement tsiganes en France et notamment à Coudrecieux, Mulsanne et Montreuil Bellay.

Parcours de Tsiganes avec les Barons Freaks «L’Exode du Baron Zigeuner» 

Les Roms sont une population originaire d’Inde, nomade ou sédentaire, vivant aujourd’hui dans de larges portions du monde, de la Turquie aux Etats-Unis. Bien que s’adaptant aux usages de leurs pays d’accueil, les Roms ont su conserver une identité culturelle marquée, et ce en dépit d’une acculturation grandissante et de nombreuses persécutions à travers les siècles.La musique, l’une de leurs activités traditionnelles, a notamment exercé une influence majeure dans bien des pays.

Du flamenco au jazz manouche, des tarafs roumains aux fanfares serbes en passant par la musique classique… de leur Rajasthan originel aux confins du monde occidental, c’est en suivant le chemin de l’exode des roms à travers le monde qu’on peut appréhender cette influence profonde.
À travers des extraits musicaux et vidéo, et des morceaux traditionnels joués en duo avec des instruments de différentes aires géographiques couvertes par la culture rom (clarinettes, cymbalum, guitare, violon, flûtes des balkans…), les Barons Freaks proposent de marquer les jalons de ce voyage, lors d’une intervention scolaire prenant la forme d’une exploration musicale documentée et ludique.

> Prévoir 1h / besoins techniques : 1 vidéo projecteur + ordinateur + écran de projection (ou mur blanc)

Rose

Compagnie le Mouton Carré

À destination des élèves de primaire (CE/CM)

Rose parle comme une nouille. Dans sa bouche, les grandes personnes deviennent des lampadaires, les bisous des ventouses et les chats des moustaches à cul. Les médecins disent que Rose est une petite fille très intelligente, très émotive, avec un énorme défaut de langage. Alors elle s’entraîne sur le chemin de sa nouvelle école : “Bonjour, je m’appelle Rose et je suis nouvelle.” Mais face à la classe, ça donne : “Bon levant, je suis neuve, et mon nom d’avant est Rose.”...

Jeudi 8 avril 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Rose"

Atelier duo «manipulation d’habits sur fil et bruitages» 

Avec Bénédicte Gougeon et Romain Barranger
1h30 par demi-groupe classe / au Théâtre Épidaure / mercredi 7 avril – matin

L’objectif de cet atelier est de travailler sur la capacité d’expression du corps. La marionnette n’ayant que son corps pour s’exprimer, il s’agira de chercher comment l’émotion peut être transcrite par la gestuelle. Dans cet atelier, sera également explorée l’association d’une manipulation et d’un son. Par duo ou de manière collective les artistes aborderont la synchronisation d’un mouvement à une proposition sonore.

Pistes en classe autour du roman Rose, de Colas Gutman

Documents ressources : fiche pédagogique l’école des loisirs «Rose»

La fabrique de mots 

Rose invente sans cesse de nouveaux mots… Inventer des mots, d’abord c’est amusant ; mais aussi, c’est l’occasion de mieux comprendre comment sont constitués les “vrais” mots, et de comprendre comment fonctionne un dictionnaire, lorsqu’il s’agira de donner une définition aux mots inventés.
Cette fiche pédagogique propose deux machines à fabriquer des mots. Elles sont faciles à bricoler et permettent d’inventer des vocables curieux, drôles, inattendus, auxquels on devra ensuite donner une définition qui sonne comme une véritable définition de dictionnaire.
Cf. travail de PEF avec Le prince de Motordu

Le dictionnaire 

« Moustache à cul, dégoménage de mes affaires ! » Drôle et imagée, la langue de Rose n’est cependant pas toujours aussi simple à comprendre. Son vocabulaire nécessite parfois quelques explications. D’où l’idée de créer un dictionnaire Rose/Français en relevant les expressions typiquement «rosiennes» au fil de la lecture, et en donnant à chacune son équivalent français.

Ce spectacle est aussi l’occasion d’échanger avec les élèves sur la différence, s’interroger sur ses propres différences, sont-elles difficiles à assumer, pourquoi sont-elles une force ?

Les voyages extraordinaires de Mr Toutlemonde

Compagnie Jamais 203

À destination des élèves de primaire (CP/CE/CM)

Comme un rêve d’enfant qui prendrait vie dans un terrain vague, une épave de 4CV entourée d’un tas de bric et de broc devient peu à peu le décor d’un périple fantastique librement inspiré de Jules Verne...

Vendredi 9 avril 10h et 14h – Espace du Narais, St-Mars-la-Brière

Autour du spectacle "Les voyages extraordinaires de Mr Toutlemonde"

Jules Verne & les Voyages extraordinaires 

3 romans de Jules Verne ont inspiré ce spectacle, donnant lieu à 3 tableaux :
Vingt mille lieues sous les mers – écrit en 1869
Voyage au centre de la Terre – écrit en 1864
De la Terre à la lune – publié sous forme de feuilletons en 1865

> Vous pouvez proposer aux enfants d’imaginer ce qu’on pourrait trouver en voyageant dans ces trois décors. (mots, dessins, collage, création à partir d’objets,….)
> A l’image du spectacle où la voiture devient tour à tour un sous-marin, une fusée, une capsule d’exploration, vous pouvez proposer aux enfants de réfléchir et d’inventer des moyens de transport pour se rendre dans chacune de ces destinations.

La technique du papier découpé et jeux d’ombre 

Création de personnages, monstres, animaux sur papier épais. Les personnages peuvent être créés à partir d’assemblage d’images glanées dans des magazines, revues…

Ces personnages pourront alors évoluer dans des décors que vous aurez créés avec les élèves sur du papier blanc, fin ou sur un drap. Vous pouvez aussi rechercher des décors sur Internet.
banque d’images libres de droits :
Wikimedia / Libreshot / Stockvault

– Matériel nécessaire pour les personnages : papier cartonné ou épais / pic en bois / scotch / cutter et ciseaux / attaches parisiennes si vous souhaitez permettre le mouvement aux personnages.

Le bruitage est une des techniques utilisées dans le spectacle, vous pouvez repartir de vos créations et y ajouter un travail de bruitage à l’aide d’objets du quotidien ou d’objets choisis et apportés par les élèves pour leur caractéristiques sonores, esthétiques, sentimental…
Exemple : une boîte en fer pour la fermeture d’un coffre de voiture.

Black Boy

Théâtre du Mantois

À destination des collégiens (4ème/3ème) et des lycéens 

Mêlant musique blues, narration et dessin BD en live, ce spectacle nous plonge dans le récit autobiographique d’un jeune garçon noir dans le sud ségrégationniste du début du XXe siècle, celui de l’écrivain Richard Wright. Paru en 1945, Black Boy est le premier roman écrit par un noir sur ses conditions de vie. L’auteur y raconte l’injustice, la misère, la violence des rapports entre Noirs et Blancs…

Vendredi 16 avril 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Black Boy"

Black Boy, le roman de Richard Wright 

Premier grand romancier noir, Richard Wright est né au tournant du XXème siècle, à Natchez, Mississipi. Son ouvrage phare publié en 1945, Black Boy, retrace son enfance dans le Sud, et scande à travers elle, la terrible condition de la communauté noire en butte à toutes les humiliations et persécutions ; comme pour mieux dresser un tableau accablant d’une des sociétés les plus violemment ségrégationnistes qu’aient connues les États Unis. Black Boy est aussi un roman d’initiation d’un enfant maltraité par la vie et par les siens. Il est aussi un roman d’émancipation par la lecture et l’écriture.

Lecture pupitre

À l’instar de Jérôme Imard (Théâtre du Mantois) dans le spectacle, les élèves peuvent découvrir le texte à travers la lecture-pupitre.
Objectif : permet d’aborder un texte et de commencer à l’analyser.

Quel est l’intérêt de la lecture au pupitre ?
– Faire travailler la lecture à haute voix, l’oralisation des textes.
– Créer une petite forme assez rapidement car tous les aspects d’une mise en scène ne sont pas à prendre en charge.
– Pour les élèves mal à l’aise, le pupitre est rassurant car il fonctionne comme une barrière, comme un masque.

Contactez-nous pour avoir quelques principes de base de la lecture pupitre.

Le bruitage est une des techniques utilisées dans le spectacle, vous pouvez repartir de vos créations et y ajouter un travail de bruitage à l’aide d’objets du quotidien ou d’objets choisis et apportés par les élèves pour leur caractéristiques sonores, esthétiques, sentimental…
Exemple : une boîte en fer pour la fermeture d’un coffre de voiture.

Les Écoeurchées

Anima Compagnie

À destination des collégiens (5ème/4ème/3ème) et des lycéens 

Charlotte et Anaïs sont soeurs. Dans la chambre qu’elles se partagent, elles inventent des histoires où leur demi-soeur, Sandrine, subit les pires misères. Car dans la vie de tous les jours, Sandrine est toujours trop parfaite : elle sourit beaucoup, ramène des bonnes notes à la maison et ne rechigne jamais à s’occuper des tâches ménagères…

Jeudi 22 avril18h30 – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Les Écœurchées"

Sans en être une réécriture, ce spectacle s’appuie sur le conte de Cendrillon. Les deux personnages principaux sont inspirés des demi-sœurs de Cendrillon. Possibilité en classe de travailler sur le conte et de s’attarder sur ces personnages.

> Questionner leur personnalité et le rôle qu’elles jouent dans l’histoire; imaginer leur enfance et ce qui les a mené à devenir ce qu’elles sont.
> Imaginer ces demi-soeurs aujourd’hui, dans notre monde, dans notre collège.

Dans son écriture de la pièce, Pierre Koestel propose une langue particulière, ludique et très poétique. Ce travail de la langue peut donner lieu à des jeux autour des styles de langages :

> Proposer aux élèves, en binôme de travailler sur un court extrait du texte et d’en faire plusieurs traductions selon plusieurs styles de langage (choisis ou imposés). Le binôme pourra alors proposer son extrait et une version traduite à l’oral.
exemple : «ça commentionne dans l’histoire malheureuse de deux sœurs, qui s’épèlent Charlotte et Anaïs.» peut donner «Il était une fois, deux sœurs, prénommées Charlotte et Anaïs. Elles étaient accablées de malheurs.»

> Proposer aux élèves de réécrire un texte, un conte vu en classe «à la manière» de Pierre Koestel dans Les Ecoeurchés. Ce travail peut aussi donner lieu à une restitution à l’oral.

Rencontre-causerie en classe 

Avec Jeanne Michel et Lucie Raimbault
> Mercredi 21 avril / matin / 1h par classe
Les deux comédiennes des Écœurchés viennent à la rencontre des élèves pour aborder avec eux les grandes thématiques du spectacle qui ont motivées sa création : le harcèlement, la compétition, la figure de princesse dans notre société d’aujourd’hui.

Le petit + à côté… 
En partenariat avec le service jeunesse du Gesnois Bilurien, nous organisons un stage théâtre avec Jeanne Michel et Pierre Koestel, comédienne et auteur du spectacle Les Écœurchés à destination des jeunes entre 11 et 16 ans. Le stage se déroulera la 1ère semaine des vacances d’avril, du 26 au 30 avril au Théâtre Épidaure. Merci de transmettre à vos élèves qui peuvent obtenir plus d’informations en s’adressant au service jeunesse (Virginie Boutantin) ou au théâtre Épidaure (Hélène Péan).

Oratorem

Collectif A sens unique

À destination des collégiens (5ème/4ème/3ème)

Un homme écrit une lettre sur son vélo. Cette lettre adressée à une personne absente sera rédigée, digérée et narrée en équilibre, dans un espace exigu. Pris par un besoin d’entamer un dialogue avec son absente, il partage ses souvenirs… pas toujours roses. A la croisée du théâtre de proximité et du cirque minimaliste, ce solo pour une poignée de spectateurs est un moment où l’on parle de lourdeur en toute simplicité...

Lundi 17 mai  – 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Oratorem"

Rencontre-causerie 

Une rencontre avant ou après le spectacle avec Benjamin Renard (artiste) pour aborder :
– le métier d’artiste de cirque
– le processus de création
– le spectacle Oratorem

Atelier créatif

par demi-groupe de classe / 1h

Un atelier de pratique basé sur la confiance et l’équilibre, mené par Benjamin Renard. À partir du matériel de la salle de classe (empilement de chaises, tables…)

> Possibilité de travailler en amont sur de courts textes écrits par les élèves sur les thématiques du souvenir, de l’absence, des non-dits, du déséquilibre, de la contrainte. Inventés ou réels, ces textes peuvent être anonymisés et pris en charge oralement par un-e camarade de la classe lors de l’atelier ou bien lors d’une séance particulière que vous proposez.

À la manière de Benjamin Renard dans Oratorem, les participants peuvent être soumis à une contrainte physique lors de la lecture du texte (debout sur une jambe, allongé, en perpétuel mouvement…).

> Qu’est-ce que la contrainte apporte/enlève à la compréhension du texte ? Qu’est-ce que cela change dans la lecture ? Dans le sens du texte ? Est-ce plus simple de dire avec cette contrainte, plus difficile, pourquoi ?

Ce jeu peut être proposé lors d’une séance en commun français-EPS par exemple. 

Permis de reconstruire

Compagnie Rugi’son

À destination des élèves de primaire (CE/CM) et des collégiens (6ème)

Dans le ventre de la grande machine, des tuyaux, partout. Deux individus asservis par cette mécanique implacable et immuable s’évertuent à accomplir leurs tâches quotidiennes. Un jour la machine s’emballe, les cycles de travail s’accélèrent jusqu’à la rupture. Dès lors, les personnages regagneront leur humanité et tenteront de s’émanciper par la musique…

Vendredi 28 mai 10h et 14h – Théâtre Épidaure, Bouloire

Autour du spectacle "Permis de reconstruire"

Ateliers de 2h par classe 

animés en binôme par Marion Cotineau (professeure de musique de l’école de musique Gesnois Bilurien) et Hélène Péan (médiatrice culturelle Théâtre Épidaure).

CE, CM, collège, à chacun sa formule. En fonction de l’âge et des souhaits de l’enseignant, voici plusieurs propositions d’ateliers pour une base d’échange entre vous et nous :

Ateliers «lutherie sauvage» / en fonction du niveau :
– fabrication de flûtes en papier
– fabrication de flûtes en papier & prise en main de l’instrument fabriqué
– fabrication de flûtes harmoniques en tubes PVC
D’autres instruments en lutherie sauvage – selon les échanges (cf. méthode de Max Vabdervoordst)

Apprentissage d’une pièce musicale avec des bouteilles en verre : en jouant des formes, des remplissages, des tailles…
Les ateliers et temps de rencontre seront aussi l’occasion d’une présentation des différentes familles d’instruments avec un focus sur la famille des flûtes.
La fabrication des instruments fait appel à plusieurs disciplines (physique, technologie, mathématiques)
La pratique musicale fera appel à l’écoute, au collectif. L’enjeu est aussi de montrer que la musique est à la portée de tous.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!